Transport scolaire : premiers couacs

Quelles sont les conditions d'accès à l'école ? Combien de temps passé sur les routes ? Payez vous plus cher ? Avez-vous choisi une orientation par défaut ? Votre enfant a du entrer à l'internat pour cause de conditions de transport inadaptées ? Trop long, trop tôt..
De nombreux témoignages de parents nous rapportent les premiers couacs, alors que notre consultation des familles n'a pas encore commencé.

Dossier lourd aux prochaines réunions au Conseil Régional : Conditions et gratuité du transport scolaire

Le Règlement Intérieur sera harmonisé sur tout le territoire à la rentrée 2022. Nous devons convaincre d'ici là sur les conditions et la gratuité.

Pour rappel, la Région a en effet choisi d'adopter une tarification solidaire calculée sur la base du quotient familial de chaque foyer, de manière à l'ajuster en fonction des revenus. Ainsi, la Région prend en charge à hauteur de 900 € environ, soit 90% du coût réel. Nous lui demandons encore un effort de 10%.                          Nous avons dans nos échanges avec le Conseil Régional réussi à améliorer certains points. Il a fait un effort sur l'accès aux familles en difficulté grâce à l'introduction du quotient familial.
Mais la règle des 3 kms n'est pas acceptable. En Voiture ? encore ? à pieds ? sur nos routes de campagne mal éclairées, sans sécurité, dans les fossés ?

Un parent nous témoigne un temps de trajet trop long pour son enfant pour le collège d'Ahun. Selon la plateforme du Conseil Régional, Il doit prendre le car à 7h55 le matin pour arriver au collège à 8h30, soit 30 mn à attendre dans la cours. A la fin des cours à 17h15, il attends un quart d'heure alors que d'autres sont déjà partis, pour arriver à 17h55. De plus, le car ne respecte pas les horaires car il les dépose de plus en plus tôt. La raison de l'attente ? le car fait un autre circuit ailleurs avant. D'autres enfants sont les derniers ramassés et les derniers ramenés, alors que la règle est dernier ramassé, premier ramené.

Un autre parent a choisi l'internat du lycée Favard pour son lycéen car il devait se lever à 5h30 pour prendre le car à 6h30 au point d'arret à 1 km du domicile par une route départementale non aménagée pour les piétons. Arrivé à la gare routière de Guéret à 7h20, il devait prendre un autre car pour arriver au lycée. Le trajet direct est de 32 kms, 37mn en voiture. 

Autre exemple qui a défrayé la chronique : le collégien de Bourganeuf, résidant à Pontarion, qui n'a pas sa place dans le car par manque de place,. Régulièrement, les collégiens font le trajet debout, sans ceinture dans le car, au mépris des règles de sécurité. L'élève n'a pas pu aller en cours et a failli trouver porte close en revenant à la maison car la maman était sur le point de partir au travail.                                                                                                          Le Conseil Régional a la bonne idée de généraliser la mixité sur tous les circuits de transports scolaires à compter de la rentrée 2020. Il s'agit de permettre un transport en commun aux adultes qui pourraient prendre ainsi les places vacantes des bus scolaires. Cependant, les transporteurs doivent adapter leur offre à la fréquentation, soit plus de cars pour respecter les termes du contrat avec la Région.

Nos enfants de doivent pas subir une mauvaise organisation : ils ne doivent pas attendre un second ramassage pour rentrer chez eux ; ils ne doivent pas passer une heure de transport ;  ils ne doivent pas se mettre en danger en restant debout dans le car ; ils ne doivent pas se résoudre à l'internat pour éviter ces écueils ; ils ne doivent pas subir la règle des 3 kms... Les journées sont longues et fatigantes pour nos enfants ruraux : cours + trajets + devoirs. 

... et le transport doit être gratuit comme dans d'autres régions. En attendant, libre choix était donné aux Conseils Départementaux d'assurer la gratuité jusqu'à la généralisation du règlement en l'état en 2022. Dans les Landes, le transport est gratuit, pas en Creuse. Ailleurs, la presse relaye les efforts de gratuité de plus en plus appliqués pour nos écoliers. Soit en 2022, le transport sera payant pour toute la Nouvelle Aquitaine.

#égalité des chances ? A suivre...

Formations

Introduction
Pour vous accompagner à porter la parole des parents que vous représentez aux conseils de classe, conseils d’administration...